Connexion
Menu Utilisateur
Dans la Course : Saison 2005 interview d'Alain Arreteau
Posté par admin le 17/2/2006 10:16:54 (883 lectures)
Dans la Course



Après son titre de champion de France en « Formule France Mercury-FFM » avec le club ASPROMO en 2004, Alain Arreteau rejoint le club Promoboran – 4 Heures d’Epinay pour la saison 2005.

Associé à Louté Del Castillo en endurance, il écume les plans d’eau du championnat de France en S850 aussi bien en vitesse qu’en endurance.

Le challenge est relevé, Alain doit à la fois trouver ses marques au sein de son nouveau club et prouver que l’on peut lui faire confiance.

Au terme de la saison les objectifs sont remplis.

Les résultats sportifs sont encourageants, une troisième place en vitesse juste derrière les pilotes de Nai-Kart. En endurance, ils figurent en milieux de classement alors que sont engagés des S850 2 temps

Alain et son équipe ont démontré, en partant d’une coque ancienne, qu’ils étaient capables de la régler pour en tirer son potentiel le plus élevé.

4heures-epinay.com : Drôle de bateau que vous aviez en 2005 ?

Alain Arreteau : Le bateau lorsqu'il fut réglé aux petits oignons, marchait comme une fusée… et permettait même de tourner « enfin » au ras de la bouée. Qui avait dit que cette coque ne pouvait pas tourner ?

4he : Macon déception ?

AA : Sans une casse de l’arbre d’hélice lors de la dernière course à Macon nous aurions pu être mieux classé Mais nous étions le dernier des 4 temps 60Efi Mercury fût-court à ne pas avoir cassé… Une faiblesse chronique semble t’il.

4he : Comment c’est passé votre intégration dans votre nouveau club ?


AA :Je tiens à remercier toute l’équipe de Promoboran, tant pour sa bonne humeur, que pour l’aide de cette équipe tout au long des courses. Sans compter les nombreux bénévoles qui travaillent dans l’ombre, et participent à la réussite et à la notoriété de ce club, même au delà des frontières. J’espère pouvoir leur rendre hommage par mes résultats à venir.



(c) 4heures-epinay.com Frev 2006

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.